Personnalités | - Sénégal

Une carrière féminine chez Total Sénégal, un vrai challenge !

A 22 ans je suis devenue la première femme inspectrice réseau au Sénégal et donc également chez Elf!

Nous vivons dans un pays où il existait encore une certaine forme de phallocratie il y a une vingtaine d’années. Donc il a fallu que je trouve ma place dans ce monde d’hommes…

Pour devenir inspecteur réseau, il fallait en 1993 valider plusieurs formations en tant que stagiaire pendant une période de 6 mois (théorie et pratique) afin d’apprendre intégralement le métier : pompiste, graisseur, chef de station... Cela passait aussi par une familiarisation avec tous les services avec lesquels nous allions être amenés à travailler (blending, commercial, administration des ventes…), le but étant de connaitre la société et tous ses interlocuteurs.

J’ai en tête une anecdote : un jour de 31 décembre au matin, notre formateur, un membre du cabinet de recrutement pour la zone Afrique de l’Ouest, nous a demandé de balayer la piste d’une grande station-service. Nous étions deux hommes et une femme. C’était une mise en situation et il fallait jouer le jeu ! Aujourd’hui selon moi, cette part d’intégration est beaucoup moins présente. Au bout des 6 mois de stage, j’ai obtenu le poste d’inspectrice réseau. Afin d’être reconnue, surtout en tant que femme, il faut maîtriser son travail, montrer ce que l’on sait faire. C’était mon cas et je n’ai finalement pas rencontré d’obstacle majeur pour le faire.  Au Sénégal, de manière générale, le respect de l’autre est très important pour communiquer. En tant que jeune et femme, il faut respecter autrui pour être respectée.

J’ai ensuite eu un parcours varié et très riche. Grâce aux formations internes et d’autres suivies en externe avec l’appui de Total  j’ai pu enchainer des fonctions différentes qui ne sont pas forcément accessibles aux femmes. Je suis passée d’inspectrice réseau à adjointe au chef de service administration des ventes, au commerce général comme attachée commerciale, à la formation comme assistante chef de service et responsable qualité commerciale à responsable qualité de la filiale, puis à la direction de l’exploitation comme responsable du contrôle et du reporting interne plus le service Transit après et le service dispatch ensuite, pour être aujourd’hui Chef de Division en charge des services Transit Livraison et SMT. L’exploitation : un univers difficilement accessible quand on est une femme, qui plus est, commerciale  au départ ! Avec le temps et les formations, on parvient à faire ses  preuves.

On m’a confié des dossiers et j’ai dû traiter des cas complexes, notamment d’un point de vue technique : quand on réussit, c’est une grande satisfaction personnellement ! Une carrière se construit sur la durée, c’est beaucoup de responsabilités et de challenges, et il faut donner le maximum de soi même pour y parvenir !

La fusion entre Total et Elf m’a beaucoup marquée. Au départ, l’adaptation à ce nouvel environnement n’a pas été évidente car Total et Elf étaient deux sociétés initialement concurrentes. De plus, en tant que femme il fallait une nouvelle fois prouver par les compétences nécessaires et les résultats.

En 25 ans, j’ai trouvé mon chemin dans le Groupe, j’ai réussi à m’y épanouir mais c’est aussi parce que j’ai toujours eu le support de mes équipes, de mes hiérarchies, de ma famille et surtout de mon conjoint. Je tiens à le souligner, car ce n’est pas acquis d’avance dans notre environnement. La force de la solidarité et le respect de l’autre que Total prône doivent être développés, chez soi comme sur le lieu de travail...

 

One Total, our values
Respect for Each Other, Performance-Minded, Stand Together
Keywords
Sénégal

Comments

To comment this testimonial, please connect or create an account.

Would you like to share your experience in connection with this testimonial ?

Complete this testimonial

You have helped shape the History of TOTAL ? Take part in our testimonial gallery !

Take part in the testimonial gallery