Exploration - Production | - Uruguay

Record mondial battu !

L’Uruguay n’est pas un pays de pétrole. Et pourtant, après une longue campagne sismique réalisée en mer, il est décidé en 2014 de forer un puits d’exploration à 3 440 mètres sous la surface de l’océan. Du jamais vu dans l’offshore pétrolier. Le défi est de taille d’autant qu’ici les conditions de mer sont extrêmes. Le puits se situe à 250 km des côtes uruguayennes et 400 km de la base logistique la plus proche dans une mer démontée et traversée par de violents courants. En dépit de ces défis, Total décide de forer avec deux partenaires. Exxon Mobil et Statoil en l’occurrence.

Ce projet inédit se déroule dans un pays peu industrialisé sans infrastructure portuaire adaptée à ce type d’activité. Le hub dédié à l’offshore profond le plus important est Rio de Janeiro au Brésil. Trop loin. Qu’à cela ne tienne, la décision est prise de construire de toute pièce une petite usine pour la préparation des fluides de forage dans le port de Montevideo et d’y faire notre base logistique. Pour cela, il nous faut renforcer le sol, amener l’énergie et vérifier que les profondeurs en bordure de quai sont suffisantes. En mer, la plateforme de forage est un bateau à positionnement dynamique, le « Maerks Venturer » qui manœuvre dans des conditions compliquées.  

Il faut également accompagner les autorités locales en répondant à leur interrogations et parfois inquiétudes et en les connectant aux autorités des pays voisins. Ils doivent mettre en place une réglementation locale pour ce type d’activité inexistante en Uruguay. Nous avions surtout à cœur de ne pas susciter d’enthousiasme démesuré auprès de l’opinion publique tout en se préparant à une éventuelle découverte. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés au cœur du pouvoir de ce pays.

Je me souviens notamment d’une rencontre avec le Président de la République Tabaré Vázquez et Michel Hourcard, venu spécialement pour parler du projet avec les autorités. Le Président a souhaité que nous restions l’après-midi pour participer à un Comité des Sages qui réunissait cinq anciens présidents uruguayens dont José Mujica, un personnage truculent qui fut ancien fleuriste, guérillero et prisonnier. Michel Hourcard ayant un avion à 18 h, c’est sous escorte de police présidentielle qu’il a regagné l’aéroport à la fin de cette réunion qui s’était très bien passée !

Au final, RAYA, le nom du puits, fut une aventure excitante. Le 30 mars 2016, nous avons réussi l’exploit de forer à 3 404 mètres exactement sous la surface de l’océan sans accident. Une première mondiale ! Malheureusement, l’immense réservoir ne contenait que de... l’eau. Au-delà du défi technologique et technique, RAYA fut une formidable aventure humaine que nous sommes parvenus à réaliser sans accident et sous le budget fixé. 

One Total, our values
Pioneer Spirit, Performance-Minded

Comments

To comment this testimonial, please connect or create an account.

Would you like to share your experience in connection with this testimonial ?

Complete this testimonial

You have helped shape the History of TOTAL ? Take part in our testimonial gallery !

Take part in the testimonial gallery