ANGOLA - GIRRI

GIRRI

 

2009 marque le début des projets dénommés “brownfield”, dont l'objectif est d’optimiser le drainage des champs en production et de rentabiliser le développement de réservoirs secondaires. En effet, tout l’intérêt de ce type de projets est de créer des synergies entre un centre de production tel que le FPSO Girassol et des réservoirs secondaires, afin de développer ces derniers à coûts réduits par l’intégration de nouveaux équipements aux installations existantes. Car les réserves estimées ainsi récupérables sur le bloc 17 se montent à 144 millions de barils, dont 133 millions dans l’oligocène et 11 millions dans le miocène. Un enjeu économique majeur que ne saurait manquer d'aborder Total E&P Angola, leader de l'exploration-production dans le pays, qui s'appuie sur sa compréhension intégrée des champs du bloc 17 pour garantir la performance des puits.

GIRRI

Premier développement de type brownfield sur le bloc 17, le projet GirRI représente un enjeu de récupération de 144 millions de barils de réserve.

 

Oligocène : Époque géologique qui s'étend de 34 à 23 millions d'années avant notre ère.

Miocène : Époque géologique qui s'étend de 23 à 5 millions d'années avant notre ère.

 

Août 2011 voit la première huile de GirRI (pour Girassol Resources Initiatives), premier projet de ce type sur le bloc 17. Sa mise en œuvre comporte d’importants défis que Total E&P Angola entend relever : l’utilisation pour la première fois de pompes sous-marines multiphasiques à haute pression (130 bars) de type hélico-axial, le raccordement électrique entre les FPSO Girassol et Dália, sans oublier le traitement par un même FPSO de deux huiles différentes (l’une datant de l’oligocène et l’autre du miocène) comme c'est également le cas pour Pazflor et CLOV.

 

GirRI : les données clés

  • Situation : 230 km au nord-ouest de Luanda
  • Profondeur d’eau : 1 300 m à 1 400 m
  • Champs : Girassol, Jasmim et Rosa
  • 17 puits forés
  • 1 manifold
  • 5 ancres à succion
  • 70 km d’ombilicaux
  • 7 km de tuyaux rigides et flexibles
  • 41 spools et jumpers installés
  • Débranchement et enlèvement de 17 jumpers existants
  • Installation de 1 000 t d’équipements supplémentaires sur le FPSO Girassol

 

Multiphasiques (pompes) : Capables de transporter un mélange de gaz et de pétrole, les pompes multiphasiques permettent d'exploiter des puits éloignés sans avoir à séparer le mélange sur place.

 

GirRI permet en outre de franchir un nouveau cap en matière de contenu local des projets pilotés par Total E&P Angola. Réalisée pour la première fois dans le pays, l’ingénierie de détail du projet permet de démontrer la capacité des ingénieurs et techniciens à répondre aux objectifs de qualité, de coûts et de délais de la filiale tout en respectant les normes et bonnes pratiques HSE du groupe Total, à s’intégrer dès les étapes de conception à différents niveaux de responsabilité dans l’équipe de projet GirRI et à contribuer au développement d’un réseau d’entreprises locales.

 

WEST GEMINI

Le bateau de forage de dernière génération West Gemini a été affecté aux opérations réalisées dans le cadre du projet GirRI. Véritable cathédrale d'acier, il est conçu pour forer sur plus de 11 000 m par une profondeur d'eau de 3 000 m.