Brésil

BR
1980
Elf signe des permis en Amazone Brésilienne
1986
Total découvre du pétrole en Amazonie
1996
Elf lance ses activités de lubrifiants
1998
Petrofina crée une filiale pour les lubrifiants
1999
Entrée d'Elf en exploration
2013
Entrée de Total sur le permis de Libra
2017
Alliance avec Petrobras dans l'amont et l'aval

Total est présent au Brésil depuis 1975. Le pays est un véritable relais de croissance pour le Groupe, principalement présent dans le domaine de l’exploration production.

 

1975 - 1990

  • 1980, Elf signe des permis en Amazone Brésilienne

  • 1985, Sanofi (alors filiale pharmaceutique de ELF) acquiert au Brésil une ligne de produits pharmaceutiques exploitée jusqu’ici par le groupe Revlon.

  • 1986, Total découvre du pétrole en Amazonie (Brésil) où il est associé à Pecten et Idemitsu.

  • 1986, Fermeture de CECA Brésil, filiale Elf spécialisée dans la production de charbons actifs.

  • 1987, Sanofi acquiert la société brésilienne Iceberg, spécialisée dans la fabrication et la distribution d’arômes alimentaires utilisés en confiserie, biscuiterie et chocolaterie.

1991 - 2000

  • 1996, Elf lance le démarrage opérationnel d’activités de lubrifiants au Brésil.

  • 1996, Hutchinson acquiert la société brésilienne Cestari qui représente les premières avancées de l’entreprise sur le marché automobile sud-américain. 

  • 1997, Total acquiert la société brésilienne Ramires & Cia, producteur de résines polyester insaturées.

  • 1998, Dans le secteur des lubrifiants, Petrofina crée une filiale au Brésil

  • 1999, Elf Aquitaine fait son entrée dans le pays en exploration. 

  • 1999, Hutchinson crée un site de recherches au Brésil et acquiert la société brésilienne Mucambo (gants professionnels et grand public)

  • 1999, Le Groupe acquiert 9,7% dans la partie brésilienne du gazoduc Bolivie-Brésil.

Depuis 2000

  • 2000, l’année est marquée par la réalisation et l’interprétation d’une campagne de sismique 3D de 3 000 km2 dans le bassin de Campos sur le Bloc BC2 (TotalFinaElf opérateur 35 %).

  • 2002, les travaux d’exploration se poursuivent en offshore profond sur le bloc BC-2 et sont en cours d’évaluation. Une sismique est également tirée sur le bloc BMC-14 (TotalFinaElf opérateur 30 %).

  • 2003, sur le bloc BC-2 (TOTAL opérateur 35 %) le puits Anambe est foré. Dans l’activité résines-formol, le 13 octobre, TOTAL cède ses activités brésiliennes (sites de Jundïai et de Belem).

  • 2005, TOTAL porte de 35 % à 41,2 % sa participation dans la zone correspondant à la découverte de Curio sur le Bloc BC2.

  • 2007, sur le bloc BC-2, les partenaires forent un puits d’appréciation au début de l’année pour soumettre ensuite une déclaration de commercialité à l’ANP (Agência National do Petroléo) fin août.

  • 2009, le Groupe détient des participations dans deux permis, les blocs BC-2 (41,2%) et BM-C-14 (50%), situés dans le bassin de Campos. À la suite d’un retraitement sismique, un prospect ante salifère a été mis en évidence sous la découverte de Xerelete (anciennement Curió) réalisée en 2001 par 2 400 m d’eau.

  • 2010, en juin, le Groupe entre à hauteur de 20% dans le permis BM-S-54. Un premier puits au niveau de l’ante salifère est foré fin 2010 sur la structure de Gato do Mato pour trouver une colonne d’huile significative. TOTAL conclut en juin un partenariat stratégique avec Amyris Inc., société américaine cotée au Nasdaq (NASDAQ : AMRS), spécialisée dans les biotechnologies. Le Groupe détient une participation de 18,5% fin 2012 et signe un accord de collaboration portant sur la recherche, le développement, la production et la commercialisation de molécules bio-sourcées destinées aux marchés avals du pétrole ou de la chimie verte, incluant la mise en place d’une équipe de R&D commune. Amyris dispose d’une plateforme de biologie de synthèse industrielle de pointe qui permet d’améliorer et optimiser des micro-organismes capables de transformer des sucres en molécules d’intérêt par fermentation, d’un laboratoire de recherche et d’unités pilote en Californie et au Brésil.

  • 2012, le Groupe détient des participations dans trois permis d’exploration : les blocs BC-2 (41,2%) et BM-C-14 (50%), situés dans le bassin de Campos, et le bloc BM-S-54 (20%) situé dans le bassin de Santos. – Le champ de Xerelete est pour l’essentiel situé sur le bloc BC-2, une extension se situant sur le bloc BM-C-14. En 2012, TOTAL devient l’opérateur du champ. Les résultats encourageants obtenus sur Gato do Mato sont en cours d’analyse afin de définir les prochaines étapes de l’appréciation du champ.

  • 2013, En mai, Total remporte 10 blocs dans le pays et entre sur le permis de Libra, le plus grand champ jamais découvert dans l’offshore brésilien. Amyris démarre début 2013 son site de production industriel de farnesène destinée à la production de diesel et de kérosène renouvelables de Brotas, dans l’État de São Paulo au Brésil. Fin 2013, TOTAL crée une joint-venture (50-50) avec Amyris. Cette entité, dénommée Total Amyris Biosolutions, détient les droits exclusifs et la propriété intellectuelle du farnesène.

Site industriel de Amyris à Brotas, usine de production de biofuel, mai 2013
Site industriel de Amyris à Brotas, usine de production de biofuel, mai 2013
  • 2017, Signature d’une alliance stratégique avec Petrobras créant de nouveaux partenariats dans les secteurs amont et aval, ainsi qu’une coopération technique renforcée couvrant les opérations, la recherche et la technologie.