Côte d'Ivoire

1947

Entrée du Groupe en Côte d'Ivoire

1962

Création de la SIR (Société Ivoirienne de raffinage)

1966

Mise en service de la raffinerie d'Abidjan

1992

Le Groupe rachète les réseaux d'Exxon, Elf et BP et devient leader dans le pays

L’entrée du Groupe en Côte d’Ivoire date de 1948, par le biais de la CFDPA (Compagnie française de distribution de pétrole en Afrique). C’est d’ailleurs dans ce pays et au Cameroun que les ventes de cette filiale du Groupe se développent le plus vite, au point que dès 1949 elle établit un dépôt à Abidjan.

 

1947 - 1966

  • 1947, Entrée de la CFDPA (Compagnie française de distribution de pétrole en Afrique) dans le pays. La société y commercialise de l’essence, du gasoil, de l’huile de graissage et du lampant en AOF et AEF.

  • 1949, Création d’un dépôt à Abidjan par la CFDPA.

  • 1950, Des recherches sous l’égide du BRP (Bureau de recherche de pétrole) sont menées, elles ne donnent rien.

  • 1960, Le Groupement des professionnels du pétrole, dont la CFP, décide d’étudier la construction d’une raffinerie dans la capitale.

  • 1962, Création de la SIR (Société ivoirienne de raffinage), dont Total prend 10,1%, qui lance la construction d’une raffinerie, initialement de 700 KT/an, mise en service en 1966. Elf aussi a une participation dans cette raffinerie.

 

Pose de la première pierre de la Raffinerie d'Abidjan
Pose de la première pierre de la Raffinerie d'Abidjan. ©Normand L. - Total

 

1967 - 1992

  • 1980-1981, La CFP prend des permis (A1 et D1), mais réduit sa participation dès 1982.

  • 1983, un hydrocraqueur est mis en service à la raffinerie d'Abidjan et la capacité de l’outil est portée à 3,8 MT/an, pour être ensuite réduite à 3 MT/an dans le cadre d’un plan d’ajustement structurel.

Abidjan Refinery
Raffinerie d'Abidjan. ©Charliat Philippe - Total

 

  • 1986, Total signe des accords pour de petites unités de « remote energy » en  Côte d’Ivoire à partir de matière première locale.

  • 1989 et 1993, des blocs sont définis dans l’offshore ivoirien et des appels d’offre sont organisés.

  • Au début des années 1990, Total rachète le réseau d’Exxon et Elf et les actifs aval de BP. Suite à ce rachat, Elf augmente sa participation dans la raffinerie d'Abidjan.

Elf gas station in the 1990's in Ivory Coast
Station-service Elf dans les années 1990 Abidjan. ©Houlbreque Gérard - Total 

 

1993 - 2019

  • 1998, le 16 septembre, Total Côte d’Ivoire entre à la BRVM (Bourse régionale des valeurs immobilières d’Abidjan).

  • 2000, après la fusion, le Groupe TotalFinaElf devient leader en distribution dans le pays.

  • Début des années 2010, Total est présent pour participer au redémarrage économique du pays, en restaurant rapidement ses actifs et en offrant une palette diversifiée et renouvelée de produits et services.

  • 2010, Des résultats jugés prometteurs sont observés, Total entrera sur un permis.

  • 2015, Total lance la gamme de lampes solaires « Awango » pour favoriser l’accès à l’énergie. 200 000 personnes sont déjà positivement impactées en Côte d’Ivoire par cette initiative.

  • 2017, Total poursuit ses activités d’exploration sur 2 blocs.

  • 2017, Total rejoint le projet CI-GNL d’importation de gaz naturel pour répondre à la demande croissante en électricité.