Maroc

MA
1929
Création de la Société Chérifienne des pétroles
1934
Le Maroc devient le premier producteur de pétrole du continent africain
1950-1960
Construction de la raffinerie de Sidi-Kacem
1951
Total rachète la Compagnie marocaine des carburants
1956
Ouverture au Maroc de l'une des premières filiales étrangère d'Air Total
1991
Petrofina sort du Maroc
1999
Total devient une compagnie privée
1999
Ouverture de la plateforme industrielle pour les lubrifiants de Berrechid
2005
Termasol équipe les foyers en l'énergie solaire

La présence du groupe Total est continue au Maroc depuis 1929. A cette date est constituée la Société chérifienne des pétroles dans laquelle la CFP prend une participation.

 

 

 

1927 - 1934

  • 1927 LA Société Lille-Bonnières et Colombes crée la Compagnie marocaine des carburants (CMC) au capital de 10 Millions de Francs. La distribution,  sous la marque Stelline, commence par l’importation de fûts et de bidons et en raison du développement économique du pays, se développe rapidement. Quelques agences sont installées dans les principales villes du pays.
  • 1929 Création de la Société Chérifienne des Pétroles dans laquelle la Compagnie française des pétroles (CFP) prend une participation. L’Etat français est également intéressé et stimule l’exploration pétrolière dans le pays.
esquisse géologique
Esquisse géologique du Rharb et de la région préfiraine, situation des principaux indices et des recherches pétrolières de la Société Chérifienne des Pétroles
  • 1934 la Chérifienne des Pétroles découvre le gisement de Djebel Tselfat, le premier gisement de taille significative du continent africain à l’époque. Le Maroc devient le premier producteur du continent.
Des Marocains regardent le pétrole non brûlé s'échapper de la montagne sur le site de Tselfat
Des Marocains regardent le pétrole non brûlé s'échapper de la montagne sur le site de Tselfat

    1935 - 1964

    • 1950 La Société algérienne des pétroles Mory (SAPM), dans laquelle la CFP a pris la majorité en 1935, crée une filiale au Maroc pour distribuer des produits pétroliers, et ouvre un dépôt à Casablanca.
    Vue du dépôt de la Société Marocaine des Pétroles Mory à Casablanca en construction
    Vue du dépôt de la Société Marocaine des Pétroles Mory à Casablanca en construction
    • 1951 La CFP  acquiert la Compagnie marocaine des carburants.
    Publicité pour le carburant Stelline de la Compagnie Marocaine des Carburants
    Publicité pour le carburant Stelline de la Compagnie Marocaine des Carburants
    • 1952 La CMC ouvre ses premières stations-service.
    • 1955 Les activités de distribution et notamment les premiers points de vente passent aux couleurs TOTAL, dont la marque est créée en 1954.
    Station Renaissance à Rabat : ravitaillement du laitier
    Station Renaissance à Rabat : ravitaillement du laitier
    • 1956 La CFP ouvre au Maroc une des premières filiales étrangères d’Air Total.
    Avitaillement à l'aéroport de Ouarzazate
    Avitaillement à l'aéroport de Ouarzazate
    • 1959 Des accords sont signés avec Elf pour de l'exploration offshore.
    • 1960 Achèvement de la construction de la raffinerie de Sidi Kacem.
    • 1964 Total CMC fusionne avec l’Omnium marocain des pétroles et devient Total Maroc.

    1965 - 1999

    • 1975 Des accords sont signés entre le Bureau des recherches marocain et Petrofina : ils donnent lieu à des campagnes sismiques, aboutissant à de petites découvertes et à la construction d’un gazoduc entre Douar Jabah et Kenitra. Mais les résultats sont décevants, Petrofina sort du Maroc en 1991.
    • 1975  Les actifs de distribution du Groupe sont nationalisés à hauteur de 50 %. A cette date, la CFP vend 313 KT de produits,  dispose de 335 points de vente et une part de marché de 17,5 %.
    • 1981 Les actifs de Mory et de la filiale marocaine du Groupe sont regroupés.
    • 1994 Total Maroc rachète les 50% de la société nationale et devient une compagnie privée.
    • 1999 Ouverture de la plateforme industrielle de Berrechid dédiée notamment à la fabrication de lubrifiants.
    •  

    2000 - 2019

    • 2001 TotalFinaElf se voit attribué une demande d’étude de reconnaissance sur la zone Dakhla Offshore
    • 2002 Le Groupe participe en partenariat à deux programmes à grande échelle d’électrification rurale (16 000 clients).
    • 2004 Suite à des travaux de sismique qui ne se sont pas avérés concluants, TOTAL rend le bloc Dakhla Offshore.
    • 2005 Temasol (détenue conjointement par TOTAL, Électricité de France et Total Énergie) est de nouveau choisie pour équiper 37 000 foyers supplémentaires en énergie solaire.
    Vue d'un installateur de Temasol, sur le toit d'une habitation de Kouribga, en train de mettre une ampoule.
    Vue d'un installateur de Temasol, sur le toit d'une habitation de Kouribga, en train de mettre une ampoule.
    • 2011 Une autorisation de reconnaissance est attribuée à TOTAL et à l’ONHYM (Office national des hydrocarbures et des mines) pour une zone en mer de 100 000 km2.
    • 2012 Le Groupe mène des études géologiques et réalise une étude du fond marin. En décembre, l’autorisation de reconnaissance est prolongée d’un an et une campagne d’acquisition sismique 3D de 5 000 km2  démarre fin 2012.
    • 2013 Le groupe achève l’acquisition sismique 3D de 5 900 km2 en juillet.