République Démocratique du Congo (RDC)

CD
1922
Entrée de Petrofina au Congo
1964
Découverte d'un gisement de pétrole près de Moanda
1968
Mise en service de la raffinerie de Moanda
1989
Création de PetroZaïre (Elf)

Le Groupe est présent dans le pays depuis 1922 avec l'entrée de Petrofina sur le territoire. 

 

Depuis 1922

  • 1922, Petrofina entre dans l’aval du Congo, alors colonie belge, pour y distribuer des produits pétroliers issus de ses productions roumaines. Elle prend une participation dans la Société des pétroles du Congo, puis devient majoritaire.
  • 1930, Petrofina construit une unité de cracking à Kinshasa et approvisionne plusieurs pays de l’AEF depius le Congo (Afrique équatoriale française). Après la Guerre, Petrofina installe un dépôt à Élisabethville, aujourd’hui Lubumbashi, et affecte un navire à l’approvisionnement du pays, le Purfina-Congo.

 

Usine de Léopoldville (Kinshasa), remplissage des fûts
1937 - Usine de Léopoldville (Kinshasa), remplissage des fûts - © Lamote C.- Total
  • 1961, La société développe ses ventes, mais en 1961, ses dépôts de Kolwezi et Élisabethville sont détruits dans le cadre de la lutte du Katanga pour l’indépendance.
  • 1964, Petrofina est associée à la découverte d’un gisement près de Moanda, par la SOCOREP (Société congolaise de recherche de pétrole) qui a reçu un vaste permis en 1959.
  • 1968, Petrofina est associée à la mise en service de la nouvelle raffinerie de Moanda, qui traite pour son compte 150 tonnes de brut par an.
  • 1982 et 1984, Petrofina prend des participations nouvelles dans des concessions dans la région de Moanda – Banana.
  • 1990, la Compagnie belge entre sur un nouveau permis sur la partie congolaise du lac Mobutu, aujourd’hui lac Albert.
  • 1989, Elf crée une société de distribution, PetroZaïre.
  • 1991, le pays connaît des troubles, au terme desquels il abandonne le nom de Zaïre pour redevenir République Démocratique du Congo.