Vie de la société | - Sénégal

Comment j’ai accompagné les différentes fusions qui ont conduit à Total Sénégal

J’ai été embauché dès l’année 1993 comme auditeur interne suite à la fusion avec Esso (qui avait eu lieu en 1991). Mon rôle était de participer à la restructuration de la société pour accompagner cette fusion.

Quelques années plus tard, en 1995, nous avons absorbé TotalGaz, qui à l’époque était complètement indépendante de Total Sénégal.

Puis en 2000, j’ai piloté la fusion de Total avec Fina et Elf au niveau du réseau. Le contexte de cette dernière fusion était particulier car les personnes, les états d’esprit et les méthodes de travail étaient très différents. Mon rôle était d’harmoniser les différentes méthodes de gestion et de travail. J’ai été affecté personnellement par les différentes mutations au niveau du management (arrivée d’un nouveau Directeur Général, d’un nouveau Directeur Commercial et d’un nouveau Chef Réseau). Cette mutation n’a pas échappé à une grande majorité de gérants devenus financiers qui ont voulu en profiter pour se repositionner et réorienter la politique jeune gérant de Total. Cela a engendré beaucoup de pression à l’externe au niveau de la presse et ce fût notamment difficile à vivre pour ma famille, qui m’identifiait à Total.

Puis, à la fin des années 1990, en 1998 plus exactement , avec le décret de ‘’libéralisation ‘’, le Secteur a commencé à compter du début des années 2000, des fortes mutations. Il s’agissait notamment d’ouvrir le secteur qui était contrôlé par les ‘’majors’’ aux nations à capitaux sénégalais. De nouvelles sociétés ont émergé. Face à l’essor de ces entreprises nationales, les grands groupes tels que Total, Shell, ou Exxon Mobil, ont eu plus de difficultés à opérer , notamment pour trouver de nouveaux terrains, construire de nouveaux points de vente. C’était le début de l’ère d’aujourd’hui, avec un encadrement effectif moins important au niveau de tout le secteur pétrolier, compte tenu de l’arrivée massive de tous ces nouveaux acteurs qui ne connaissaient pas forcément les règles de travail et de sécurité qui encadrent notre métier.

Nous avons alors été témoins du départ de certains majors : Shell a cédé sa licence à Vivo Energy, Exxon Mobil a laissé sa place à Oil Lybia… Nous nous sommes pratiquement retrouvés seuls face à toutes ces entreprises nationales, Total est devenu « la grande major internationale », ce qui nous conduit encore aujourd’hui à jouer un rôle clé et à devoir faire face à de nombreux challenges. Cette nouvelle loi a toutefois permis d’apaiser de nombreuses tensions.

Ces multiples changements au cours de ma carrière m’ont personnellement beaucoup impacté. J’avais beaucoup de travail mais j’ai toujours été très impliqué pour Total et je me suis réellement assimilé à l’entreprise. En tant que sénégalais, lorsque je prenais des décisions difficiles pour un groupe identifié comme « étranger », les personnes autour de moi n’avaient quelquefois pas le recul nécessaire pour comprendre que mes choix étaient professionnels et non personnels.

One Total, our values
Respect de l'autre, Goût de la performance, Force de la solidarité

Commentaires

Pour commenter ce témoignage, connectez-vous ou créez un compte.

Vous souhaitez partager votre expérience en lien avec ce témoignage ?

Compléter ce témoignage

Vous avez également contribué à l’Histoire de Total ? Partagez votre témoignage !

Participer à la galerie de témoignages