Ressources humaines, Vie de la société | - Total France, Total Monde

Créatrice de TWICE

En 2005, j’ai été sollicitée pour dynamiser un réseau de femmes au sein du Groupe… A cette époque, j’étais Directrice de la R&D de l’EP – un poste lourd – et je l’avoue je n’ai pas adhéré immédiatement à l’idée. Pour deux raisons, d’une part parce qu’il y avait déjà eu une ébauche de réseau… J’avais participé à quelques réunions mais je ne m’y retrouvais pas… Trop girly pour moi ! D’autre part, parce que je ne percevais pas d’emblée le rôle que pourrait jouer un réseau interne… Personnellement, j’avais déjà plus de 20 ans de carrière dans le Groupe, je m’étais battue pour franchir les obstacles, m’adapter, ouvrir les portes… Et puis, en échangeant avec d’autres femmes, j’ai été ébranlée dans mes convictions. Un espace d’échange et de communication pouvait faire avancer les choses… Du coup, j’ai évoqué l’idée de la création de ce réseau auprès de ma hiérarchie – que des hommes – qui ont eu plutôt tendance à me dissuader « pour ne pas entraver ma carrière future » … Un argument que je n’ai pas voulu entendre ! A juste titre, puisque TWICE a ensuite été soutenu par le PDG et plusieurs dirigeants qui militaient pour la féminisation des équipes et que je n’ai jamais été blacklistée pour avoir été la fondatrice de TWICE… Au contraire !

 

TWICE = Total Women's Initiative for Communication and Exchange

J’ai dit banco, j’y vais ! Mais j’ai souhaité structurer ce réseau de façon très professionnelle pour le rendre crédible et pérenne. Comme j’avais pu le faire en filiales ou à la R&D, j’ai monté un comité de pilotage composé de femmes et d’hommes, dont certains pas forcément acquis à la cause. Une mixité indispensable pour faire bouger le système et démontrer que les codes imaginés par les hommes pouvaient être remis en question. Nous avons trouvé un nom, TWICE, qui résume l’esprit de ce réseau : échanger, communiquer. Sans empiéter sur les RH, la diversité… qui travaillent aussi sur la féminisation des équipes. TWICE c’est le OFF… On évoque les sujets sous un autre angle, celui du partage d’expérience et du conseil, pour un meilleur équilibre hommes-femmes dans l’entreprise.

 

Les stéréotypes au placard !  

Toujours dans une logique pro, TWICE s’est doté d’une charte et a défini ses objectifs. Trois projets phares ont rapidement émergé : le mentoring, la prise de conscience et la lutte contre les stéréotypes, la nécessité d’internationaliser le réseau. Le mentoring, c’est l’accompagnement d’une jeune femme par un mentor pendant plusieurs mois. Un vrai succès ! Quant aux stéréotypes, nous avons lancé des formations pour réduire les biais dans les évaluations et les évolutions de carrières. Concernant l’internationalisation, des antennes TWICE ont été créées dans les pays, réunissant les femmes de différentes filiales locales, connectées au réseau global.

Conférences, petits-déjeuners thématiques… peu à peu, la parole s’est libérée ! Au fil du temps, nous avons adapté nos formations et nos thématiques de réflexion : prise de parole en réunion, affirmation de la voix, confiance en soi, retour de maternité, accès aux postes opérationnels… Les femmes souvent n’osent pas, c’est le fruit de toute une éducation. Idem pour le réseautage, elles me disent « j’ai peur de déranger ». Comme j’ai pu le faire moi aussi en début de carrière, elles veulent s’imposer sur leurs strictes compétences et ont le sentiment qu’entretenir son réseau, c’est du clientélisme. Faux ! Dans un groupe de plus de 100 000 collaborateurs, il faut des sponsors, hommes ou femmes pour avancer.

Finalement, je suis restée huit ans à la présidence de TWICE, un « bébé » que j’ai transmis en 2013 à Geneviève Mouillerat, puis à son départ à Odile de Damas-Nottin. Aujourd’hui, c’est Nathalie Brunelle qui préside TWICE. Le réseau réunit plus de 3 200 membres dans 30 pays. C’est long mais nous avançons !

One Total, our values
Respect de l'autre, Force de la solidarité
Mots-clés
TWICE

1 Commentaire

Pour commenter ce témoignage, connectez-vous ou créez un compte.

SOPHIE LIMBORG-NOETINGER · lun, 11/18/2019 - 12:05

Bravo pour ce témoignage et pour la franchise qui s'en dégage ! Merci pour cette initiative qui a bientôt 15 ans ! Nous bénéficions des avancées construites petit à petit, même si la route reste longue pour aboutir à des situations justes et équilibrées entre les femmes et les hommes

Vous souhaitez partager votre expérience en lien avec ce témoignage ?

comment-outline Compléter ce témoignage

Vous avez également contribué à l’Histoire de Total ? Partagez votre témoignage !

comment-outline Participer à la galerie de témoignages