Exploration - Production, Gaz, Trading & shipping, GNL | - Qatar, Nigéria, Malaisie, Syrie, Yémen, France, Turquie, Inde, Chine, Monde

Le Business Development, fil rouge de ma carrière dans le Groupe

Être une femme n’a jamais été pour moi un handicap pour évoluer chez Total. La preuve, j’y ai déjà passé 28 ans avec une belle progression de carrière tout en cumulant de nombreuses expériences, entre autres au trading, à l‘économie, aux affaires nouvelles et dans les directions géographiques de l’Exploration-Production. Ces métiers, je les ai essentiellement exercés en Asie-Pacifique et au Moyen-Orient.

 

Et pourtant, on ne peut pas vraiment dire que mes débuts aient été très concluants et prometteurs. Doublement diplômée en géologie et en intelligence marketing, j’ai postulé chez Total en 1991 à la fin de mes études pour un poste d’études de marché sur les activités charbon. Après plusieurs entretiens et une batterie de tests, on me dit que ce ne sera pas possible parce que je suis une femme ! Et l’on me renvoie vers un poste d’assistant chef de projet gaz sur le Qatar ! Je leur fais alors remarquer que je reste néanmoins une femme. J’entame pourtant un second marathon d’entretiens tous positifs pour finalement m’entendre dire que je suis trop jeune pour le poste... mais que mon profil les intéresse. Bref, être une jeune femme n’était pas alors le meilleur profil pour répondre aux critères de casting de la maison. Malgré tout, j’ai finalement été embauchée à l’activité Trading au back office où j’ai passé deux belles années avant de frapper à nouveau à la porte de la Direction Gaz en disant ironiquement : « Je suis toujours une femme mais avec 2 ans de plus et toujours très motivée à l’idée de rejoindre la direction gaz ». Mon audace a fini par payer !

De 93 à 96, j’ai travaillé à la négociation de contrats de vente de gaz essentiellement en Mer du Nord et au Moyen-Orient. Dans cette partie du monde, j’avais un peu le sentiment d’être « Tintin au pays de l’or noir » avec mon tailleur pantalon au milieu d’hommes tous vêtus de leurs longues ‘’dishdash’ !

Puis, j’ai enchaîné pendant 2 ans sur le développement de projets pour trouver des débouchés à moyen et long terme pour la production de GPL du Groupe. Mon champ d’action couvrait cette fois-ci la Turquie, l’Inde et la Chine. En Chine, par exemple, nous recherchions d’anciennes cavernes capables de stocker du GPL. C’est une période où j’ai beaucoup voyagé pour visiter des installations.

De directrice de projets GPL, je suis devenue économiste pour la branche EP en charge du Moyen-Orient. Mon job consistait à étudier la rentabilité des projets d’exploration-production dans cette région du monde. Pendant cette période, la fusion entre Total et Fina puis avec Elf a plutôt bousculé notre quotidien puisqu’il nous a fallu intégrer les standards d’analyse assez différents des nôtres. J’évoluais alors au sein d’une petite équipe très dynamique et à l’intense activité. Au menu : beaucoup de chiffres à brasser et à décrypter, des tableurs Excel à l’infini, des nocturnes à répétition et, fort heureusement, une excellente ambiance. J’en garde aujourd’hui encore un excellent souvenir !

C’est à la suite de ce poste d’économiste que ma carrière dans le Business Development s’est véritablement confirmée, avec 6 années en tant que négociateur d’affaires nouvelles, 3 ans pour la Direction Gaz & Electricité puis 3 ans pour l’Exploration-Production. Mes terrains de jeu, toujours le Moyen-Orient, un peu l’Afrique et surtout l’Asie que je découvrais enfin. Au cours de mes nombreuses missions durant cette période, je garde particulièrement en tête ma découverte de la Syrie, mon baptême du feu au Nigéria où Total devait construire une centrale électrique en récupérant le gaz associé, autrefois torché. Au menu : des déplacements en hélicoptère pour faire des repérages, des gardes du corps dans notre dos pour veiller sur nous et d’interminables discussions avec les autorités nigérianes. Une autre belle expérience avec la Malaisie. Près de 3 ans de négociation avec la compagnie nationale pour nous permettre d’aller explorer des horizons profonds grâce à un contrat adossé à une nouvelle fiscalité. Les droits miniers ont été obtenus, une filiale a été ouverte... mais malheureusement les forages n’ont finalement rien donné sur ce permis.

 

Depuis maintenant plus de 10 ans, j’ai rejoint les Directions Géographiques, toujours à l’Exploration-Production. 5 ans en tant que Déléguée Pays sur la Syrie et le Yémen, deux pays où j’ai eu la chance de pouvoir encore me déplacer pour apprécier la beauté des sites historiques mais aussi celle de nos sites de production, 5 ans en tant que Secrétaire Général pour la zone Asie-Pacifique et aujourd’hui pour la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord. Il s’agit essentiellement d’un travail d’interface entre les filiales (dont on est le porte-parole et les oreilles) et le Siège où sont centralisés les différents métiers techniques et de support ainsi que le Top Management qui approuve les décisions d’investissement. C’est également un travail de représentation auprès des autorités publiques et autres institutions.

 

Toutes ces métiers tournés vers le développement m’ont donné une grande visibilité au sein du Groupe et m’ont permis de me constituer un beau réseau au fil de l’eau. Ce réseau, je m’en sers tous les jours aujourd’hui dans mes activités de Directrice des Affaires Générales, où j’ai particulièrement besoin de solliciter mes contacts pour obtenir les informations nécessaires à la bonne gestion de mes dossiers.

Mon seul regret ?  N’être jamais partie en expatriation pour des raisons familiales. En revanche j’ai enchaîné les voyages dans le monde entier. Ou presque !  Être une femme n’a jamais été un handicap pour grandir et m’épanouir dans le Groupe. Mon évolution de carrière n’a pas été affectée par mes congés maternité et mon statut de femme dans un monde d’hommes ne m’a jamais pesé. Il fut parfois même un avantage car en tant que femme, je reste persuadée que l’on apporte quelque chose de différent, un autre regard, qui peut être très apprécié.

One Total, our values
Respect de l'autre, Goût de la performance, Force de la solidarité
Mots-clés
Fusion GPL

Commentaires

Pour commenter ce témoignage, connectez-vous ou créez un compte.

Vous souhaitez partager votre expérience en lien avec ce témoignage ?

Compléter ce témoignage

Vous avez également contribué à l’Histoire de Total ? Partagez votre témoignage !

Participer à la galerie de témoignages