Marques | - France

Le Chevalier Antar et la vraie origine de la société Antar

Ce texte est tiré du Bulletin de liaison Antar N° 32 de novembre 1960.

Strasbourg… 1927

Ce soir une grave question se débat autour d’une table de bridge. Tout en combinant de savantes impasses, les joueurs réfléchissent au problème posé. Comment appeler le nouveau-né ? Car il s’agit de trouver un nom à l’enfant de Pechelbronn dont la naissance est proche. L’ancienne société alsacienne a pris un nouvel essor depuis le retour de l’Alsace à la France, depuis aussi que l’importance du pétrole s’affirme de jour en jour.

 

De nouvelles techniques ont été élaborées permettant de tirer de l’huile alsacienne d’excellents produits pour le graissage des moteurs, si bien que les dirigeants de Pechelbronn se sont décidés à créer une société spécialement chargée de faire connaitre les qualités des huiles produites et sortant des frontières de la province Alsace, de proposer ces huiles dans la France entière où l’essor de l’industrie automobile s’amorce.

 

Mais dans le monde, tout doit avoir un nom et c’est pourquoi les dirigeants de Pechelbronn et de la future société vont ce soir baptiser leur enfant. Problème aux données simples mais délicates : il faut trouver un nom facile à retenir, de consonance agréable et qui frappe l’imagination. Il est probable que bien des idées ont été échangées ce soir là et bien des propositions faites. Il est vraiment curieux de voir, trente ans après, que le choix s’est porté sur ce vocable pourtant assez bizarre… Antar.

 

Découvrez la suite en cliquant ici .

 

One Total, our values
Esprit pionnier

Commentaires

Pour commenter ce témoignage, connectez-vous ou créez un compte.

Vous souhaitez partager votre expérience en lien avec ce témoignage ?

Compléter ce témoignage

Vous avez également contribué à l’Histoire de Total ? Partagez votre témoignage !

Participer à la galerie de témoignages