Communication- Relations presse, Exploration - Production, Vie de la société | - Angola

Les 60 ans de Total E&P Angola

Dès l’origine du projet, Jean-Michel Lavergne, directeur général de Total E&P Angola, s’est fortement engagé pour faire de la célébration des 60 ans de la filiale, un levier de fédération de l’interne et de reconnaissance à l’externe. Compte tenu de l’importance historique de ce jubilée, il a été décidé d’organiser non pas un événement, mais une campagne qui se déroulerait sur un an, de 2013 à 2014, et d’en faire coïncider le lancement avec la date symbolique de l’obtention de la première concession le 24 mars 1953 par Fina.

Nous avons constitué un groupe de travail de quatre personnes conduit par Jorge de Abreu, un ancien directeur général adjoint de Total E&P Angola, qui connaissait tout l’historique de la filiale – il avait commencé sa carrière comme foreur sur le bloc 3 – et possédait un réseau de contacts très important. Nous avons tout de suite impliqué les collaborateurs de la filiale en leur demandant de réunir un maximum d’éléments historiques (photos, témoignages…) et de proposer des idées de signature pour la campagne. C’est ainsi que nous sommes arrivés à « Totalmente com Angola ». Très tôt, nous avons déterminé qu’un des supports de communication de la campagne serait un livre qui aurait pour objectif de valoriser les femmes et les hommes au travers de témoignages et de faits marquants des époques successives de Fina, de Elf et de Total, puis de la fusion Total-Fina-Elf… jusqu’à 2013. Ce sont également ces grands faits marquants qui ont permis de bâtir le fil conducteur de la campagne et d’organiser les événements aussi bien internes qu’externes de cette année de célébrations. Parmi eux, nous avons organisé beaucoup de tables rondes dans l’auditorium du siège de Total E&P Angola, en invitant par exemple l’ancien ministre angolais du pétrole, l’ancien dirigeant de la compagnie pétrolière angolaise Sonangol, le directeur angolais des ressources humaines de Fina, etc. Les tables rondes ont permis aux collaborateurs de la filiale de poser des questions à des hommes et des femmes qui ont été acteurs de l’histoire qu’ils racontaient. Une expérience forte et riche au plan humain.

Un autre temps fort a été le petit film d’animation réalisé dans le cadre de la campagne et qui a été projeté en ouverture du séminaire et montré en externe, à la télévision, etc. Bien que d’une durée que quelques secondes, ce film aura été très impactant.

Le grand défi a été de maintenir sur 12 mois, un rythme, un intérêt constant de la part des différentes parties prenantes. Disposer assez tôt d’outils de communication comme les films ou la vidéo d’animation, en plus des témoins, nous a aidé, car ils venaient en support aux nombreuses interactions de la filiale avec l’externe, comme les conférences de presse, les conférences dans les universités, etc. À chaque occasion, on emmenait avec nous des collaborateurs de la filiale pour qu’ils parlent de leur métier, au travers du prisme de l’histoire, ce qui a permis de mieux se rendre compte par exemple de l’incroyable évolution des techniques de forage ! Pour un jeune ingénieur, avoir face à soi un vétéran qui explique comment on est passé des techniques onshore à l’ultra-deep offshore a quelque chose d’extraordinaire. Rien que d’en parler, ça fait rêver !

L’implication de tous les collaborateurs du groupe Total, qu’il s’agisse de ceux de la filiale, du siège parisien ou de Belgique – où se trouvaient une grande partie des archives et plusieurs témoins clés comme Jean-Pierre Amory, l’un des premiers présidents de Fina, ou l’un des premiers foreurs de puits onshore en Angola – a été très porteuse pour faire des 60 ans de la filiale un grand succès.

Le dîner de clôture de cette année de célébrations, en présence de Christophe de Margerie, des anciens ministres, des PCA, etc. a été le point d’orgue de la campagne. Le fait d’avoir invité les six anciens directeurs généraux de la filiale à échanger à cette occasion avec les collaborateurs, le fait de toucher le registre humain, émotionnel a quelque chose de fédérateur qui fait oublier une certaine dureté du quotidien, car l’exploration-production pétrolière est une industrie complexe, pleine de défis. Et c’est précisément pour cela qu’il est important de penser aux pionniers qui ont fait des efforts considérables pour nous rendre la vie un peu plus facile aujourd’hui !

À l’issue de cette année de célébrations, le regard des collaborateurs sur leur propre entreprise a changé, de même que celui de nos parties prenantes. J’ai le sentiment qu’on a réussi à faire passer quelque chose de plus que nos compétiteurs, ce qui a contribué à nous démarquer d’eux. Notre grande chance a été d’avoir un directeur général qui s’est investi entièrement depuis le début et d’avoir pu célébrer nos 60 ans dans un contexte de bonne conjoncture financière. 

One Total, our values
Respect de l'autre, Esprit pionnier, Goût de la performance, Force de la solidarité

Commentaires

Pour commenter ce témoignage, connectez-vous ou créez un compte.

Vous souhaitez partager votre expérience en lien avec ce témoignage ?

Compléter ce témoignage

Vous avez également contribué à l’Histoire de Total ? Partagez votre témoignage !

Participer à la galerie de témoignages