Personnalités | - Angola

Ma nouvelle vie sur Girassol

J’ai été embauché chez Total en 2002 en tant qu’Ingénieur Process à l’Exploration Production. A l’époque nous avions la possibilité de suivre un cursus comprenant le procédé, les opérations et les projets sur une durée de 6 ans.
A mon arrivée, les tâches étaient très théoriques (études, ingénierie…). Durant mes deux premières années j’ai eu l’occasion de faire quelques missions ponctuelles en Indonésie, en Argentine, en Russie et en Asie, mais rien qui allait ressembler à mon expérience chez Girassol…

Girassol a été ma première expérience opérationnelle. C’était à l’époque l’un des plus gros FPSO  existants. Le responsable Opérations, appuyé d’un Ingénieur Support Production (que j’étais alors) devait s’assurer que la production des 250 000 b/j se déroule au mieux. J’avais donc pour mission l’optimisation des opérations de production du pétrole, du traitement de l’eau et des équipements. Prendre en compte les contraintes de la vie en mer pendant 4 semaines fut pour moi une réelle découverte.


Mais ce qui m’a réellement touché durant cette expérience, c’est avant tout les relations humaines. Je vivais en vase clos durant 28 jours avec 150 personnes du matin au soir, avec lesquelles je mangeais, j’allais faire du sport, je regardais la télévision…Mes collègues étaient pour moi une vraie famille. Nous étions coupés du monde et loin de tout. Nous avions l’habitude de prendre l’hélicoptère pour traverser l’océan et retrouver Girassol, perdu au milieu de l’eau. Lorsqu’on atterrissait, le bruit et la chaleur nous surprenaient toujours. Tout le monde s’afférait afin que tout fonctionne bien, un peu comme un essaim d’abeilles ouvrières. Nous travaillions 4 semaines puis nous étions en récupération 4 autres semaines. Ce qui m’a donné l’occasion de beaucoup voyager en solitaire : en Afrique du sud et aussi en Europe.
J’ai fait des rencontres incroyables. Aujourd’hui certains collègues qui ont vécu avec moi sur Girassol sont devenus de vrais amis. Cette expérience nous a rapprochés, nous a permis de créer des liens solides. Nous étions tous les jours ensemble, unis, prêts à affronter des situations difficiles, des incidents de production…Jours et nuits nous faisions en sorte que les installations redémarrent en sécurité. Nous travaillions en équipe car travailler seul dans ce contexte est complètement exclu.   
Il est assez difficile de se rendre compte de l’impact professionnel et humain que cette expérience a engendré en chacun de nous tant que l’on ne l’a pas vécue. 

Sur Girassol, l’esprit pionnier est indispensable. Nous sommes certes là en tant que producteur et non explorateur mais il faut avoir cet état d’esprit afin d’accepter des conditions de vie un peu spartiates et sortir de sa zone de confort. Les facteurs de risque d’accident étaient présents et fort bien maitrisés. Une grosse pancarte SAFETY FIRST dominait le quartier habitation. Cela montre que l’on est sur un site industriel qui est un lieu de vie, où les questions de sécurité font partie de notre quotidien. Ce ne sont pas juste des mots, on le vit, chaque jour. Nous avions des exercices de sécurité minimum une fois par semaine. D’ailleurs, dans le cadre de ma mission, j’étais également responsable de la salle de rassemblement, où je devais m’assurer que tout le personnel soit bien compté et présent, et prêt, si besoin, à évacuer.
Plus tard, après être passé au sein du Trading & Shipping, j’ai eu l’occasion de suivre les projets en Angola où j’ai pu retrouver mes collègues de Girassol, en étant de l’autre côté du terrain cette fois-ci, drôle de destin !
Après être rentré en France en 2007, je suis revenu à un style de vie beaucoup plus classique.

L’expérience Girassol a été très enrichissante, on se découvre et on doit apprendre à réagir en milieu stressant. J’encourage fortement les salariés ayant un métier technique à sauter le pas à de vivre cette expérience incroyable. Ce que je retiens de ma vie sur Girassol ? Le côté humain est inhérent à la fonction et aux conditions de vies. Il y a une forte solidarité qui se crée et l’on apprend sur nos relations aux autres … on vit des moments intenses sur un site de production totalement isolé en mer.

One Total, our values
Sécurité, Respect de l'autre, Goût de la performance, Force de la solidarité

Commentaires

Pour commenter ce témoignage, connectez-vous ou créez un compte.

Vous souhaitez partager votre expérience en lien avec ce témoignage ?

Compléter ce témoignage

Vous avez également contribué à l’Histoire de Total ? Partagez votre témoignage !

Participer à la galerie de témoignages