| Qatar

On a perdu Simon en plein désert et en pleine nuit !

A l’époque, j’étais le HSE Manager de TEP Qatar. J’étais donc responsable de la sécurité de nos employés et de leurs familles.  Nous étions vendredi et je reçois un appel vers 23h. L’un de nos VIE (Volontariat International en Entreprise), un dénommé Simon, manquait à l’appel. Il faisait partie d’un groupe de jeunes gens francophones qui passaient la nuit dans le désert dans une région surnommée la mer intérieure. Il avait disparu depuis deux heures. Voulant faire une blague à sa petite amie, il s’était caché dans les dunes mais, visiblement, il ne retrouvait pas le chemin du campement. Nous étions en pleine nuit, il n’avait ni torche ni téléphone. Apres moult recherches, les amis se sont décidés à contacter la filiale, moi en l’occurrence. Je leur ai conseillé d’appeler la police.  Dans le groupe, il y avait un jeune syrien qui a servi d’interprète aux autorités.  A deux heures du matin, Simon n’avait toujours pas été retrouvé et nous étions tous très inquiets. J’ai dû réveiller le MD pour l’informer de la situation.  Nous craignions le choc thermique s’il s’était dirigé vers la plage ou un accident frontal avec ces 4x4 qui roulent de jour comme de nuit. Heureusement, rien de cela ne s’était produit : vers 6 heures du matin, Simon a été retrouvé, pelotonné en sécurité au pied d’une dune. Il avait vite compris que sa situation était risquée et qu’il devait se mettre à l’abri des voitures… Il était quitte pour une grosse frayeur ! Deux jours plus tard, il se présentait à mon bureau  tout penaud. J’ai été très strict en lui rappelant qu’il avait été inconscient et qu’il risquait l’expulsion de la filiale. Il avait compris la gravité de la situation et redoublait d’excuses.  La semaine suivante, un Safety flash a été publié dans la filiale avec toutes les informations indispensables à connaître avant une sortie dans le désert (dégonfler ses pneus avant de faire du dune-bashing, organiser son camp autour des voitures et en hauteur, avoir un kit de premiers secours etc…). Nous avions perdu Simon quelques heures et nous ne devions plus perdre personne !

One Total, our values
Sécurité, Force de la solidarité
Mots-clés
Qatar

Commentaires

Pour commenter ce témoignage, connectez-vous ou créez un compte.

Vous souhaitez partager votre expérience en lien avec ce témoignage ?

comment-outline Compléter ce témoignage

Vous avez également contribué à l’Histoire de Total ? Partagez votre témoignage !

comment-outline Participer à la galerie de témoignages