Il y a 20 ans: les fusions de TOTAL, FINA et ELF

Fusion PetroFina et Total

1998

  • Printemps 1998, des discussions s’ouvrent entre Thierry Desmarest et son directeur financier Robert Castaigne d’un côté, Albert Frère et son plus proche collaborateur Thierry de Rudder de l’autre.

  • Septembre, les discussions s’interrompent.

  • 19 novembre, par l’entremise du banquier d’affaires Jean-Marc Forneri, de nouvelles discussions s’ouvrent entre Total et PetroFina.

  • 26 novembre, Thierry Desmarest soumet à Albert Frère une proposition en trois points : la fusion se fera avec une prime de 40%, le nouveau Groupe prendra le nom de Totalfina et un centre de décision sera maintenu à Bruxelles. Le financier belge accepte.

  • 30 novembre, le conseil d’administration de Total donne son feu vert à l’opération.

  • 1er décembre, Total rend publique l’acquisition de PetroFina.

rapprochement Total et Petrofina
Annonce, le 1er décembre, du rapprochement entre Total et PetroFina

 

1999

  • 14 janvier 1999, les assemblées générales des actionnaires de PetroFina et de Total officialisent la création du groupe Totalfina.

  • 2 juillet, l’OPE sur PetroFina s’achève officiellement avec le feu vert de la Commission européenne.

 

Fusion Totalfina et Elf Aquitaine

  • 5 juillet 1999, Thierry Desmarest appelle Philippe Jaffré pour lui annoncer qu’il lance, le jour même, une OPE sur Elf Aquitaine. Peu après, un communiqué officiel de Totalfina rend la nouvelle publique. le Groupe propose quatre actions Totalfina contre trois actions Elf Aquitaine, soit une prime de 15%, le tout sans versement de cash.

note d'information

 

  • 19 juillet, Elf Aquitaine dépose un contre-OPE. Elle propose trois actions Elf contre cinq Totalfina et surtout un paiement partiel en cash. Elle propose également la séparation de l’ensemble des activités chimiques, tout en préservant les synergies de proximité avec le raffinage.

synergies special fusion
Magazine Synergies  - Spécial Fusion 1999
contre offre Elf
Note d'information contre-offre Elf Aquitaine du 6 août 1999

 

  • 12 septembre, le conseil d’administration de Totalfina valide les termes de l’offre. Celui d’Elf Aquitaine fait de même le lendemain matin. Thierry Desmarest propose d’échanger 13 actions Elf contre 19 actions Totalfina, soit une prime de 26% par rapport au cours de bourse d’Elf-Aquitaine le 2 juillet.

  • 13 Septembre, Thierry Desmarest et Philippe Jaffré se retrouvent à l’Institut du monde arabe pour une conférence de presse commune.

annonce de la fusion

 

  • 29 octobre, Philippe Jaffré quitte son poste à la clôture de l’offre.

2000

  • 9 février 2000, la Commission européenne autorise la fusion entre Totalfina et Elf Aquitaine.

  • 15 février, Thierry Desmarest devient président d’Elf Aquitaine.

  • 22 mars, les assemblées générales des actionnaires entérinent la naissance de TotalFinaElf.

logo TOTALFINALELF

 

Avec plus de 132 000 salariés, un chiffre d’affaires de 114 milliards d’euros et 2,1 millions de barils par jour, TotalFinaElf devient le quatrième producteur mondial d’hydrocarbures derrière ExxonMobil, Royal Dutch Shell et BP Amoco. Elle est également, avec 17 500 stations-service dans le monde et une capacité de raffinage de 2,6 millions de barils par jour, le numéro un européen et le co-leader en Afrique dans l’aval. Elle est enfin le numéro 5 mondial de la chimie.